Patrimoine

Evadez-vous à travers des focus sur nos régions coup de cœur qui pourront vous accompagner dans une recherche de propriété éclairée.

International

New York

La « capitale du monde » est toujours aussi prisée pour son offre de prestige… ce qui se ressent sur la demande. Heureusement, l’offre est au rendez-vous avec de nouveaux complexes spécialement conçus pour une clientèle toujours plus exigeante.

 

 

Les citoyens Américains sont loin d’être les seuls à convoiter un appartement au cœur de Manhattan avec terrasse et vue sur la mythique skyline. Dans le monde entier, les yeux sont braqués sur les charmes de la Big Apple. Russes, Chinois, Qataris… les investisseurs étrangers sont prêts à débourser des sommes astronomiques pour y acheter un pied-à-terre.

 

 

Le luxe entre ciel et Terre

 

Le marché est à la hauteur de cette clientèle internationale. Pour répondre aux exigences de ces investisseurs, les promoteurs ont misé il y a quelques années sur la construction de gratte-ciels de plus de 80 étages. Depuis le début des années 2010, ces tours résidentielles de luxe se multiplient autour de Central Park… avec des prix aussi vertigineux que ces skyscrapers hors normes. Réalisés par des architectes de renom, ils abritent des logements spacieux et confortables qui offrent des prestations à la pointe du luxe mondial.

 

Pour décrocher un logement au sein de ces complexes hyper-luxueux, il faudra compter au moins 50 millions de dollars. Dans les derniers étages de ces tours, certains appartements dépassent même le seuil des 100 millions. C’est le cas de deux penthouses qui surplombent la tour « One 57 », avec des vues à couper le souffle sur tout New York. D’une surface de plus de 1 000 mètres carrés, ces duplex se situent entre ciel et terre, à près de 300 mètres de haut. L’édifice, qui se situe au 432 Park Avenue, a été dessiné par le Français Christian de Portzamparc.

 

 

Duplex luxueux et architecture typique

 

Mais le marché de l’immobilier de prestige ne se cantonne pas à ces tours flambant neuves. Le célébrissime « Upper East Side », quartier le plus huppé de Manhattan, regorge d’appartements luxueux, à l’image de ce duplex de 5 chambres et 3 salles de bain avec jacuzzi, en vente pour un peu plus de 8 millions de dollars.

 

A Greenwhich Village, les biens les plus recherchés sont les « brownstones », ces propriétés de briques rouges typiques de l’architecture new-yorkaise édifiées pour la plupart au cœur du XIXème siècle. Dans ces immeubles hyper-recherchés, les lofts d’artistes s’arrachent souvent à plus de 10 millions de dollars. Ici comme ailleurs, ce sont avant tout les espaces extérieurs et les vues sur la skyline de la ville qui sont les plus recherchés.

 

Au nord de Manhattan, le quartier de Harlem, autrefois mal famé, séduit aujourd’hui une clientèle d’artistes et de « bourgeois bohèmes ». Les prix y sont plus abordables qu’ailleurs, même pour des biens de grande qualité, comme ce triplex familial de trois étages surplombant la 126th Street. D’une surface totale de 325 mètres carré et disposant d’une terrasse, il est en vente à 2,5 millions de dollars.

 

Hors de Manhattan, des résidences familiales

 

Les familles nombreuses préfèrent généralement s’écarter du tumulte de Manhattan, et se tournent souvent vers Brooklyn ou le Queens pour y chercher la tranquillité et le confort de vie. Choisir Brooklyn, c’est troquer les vues imprenables sur la statue de la Liberté et le fleuve Hudson pour des espaces verts et – comble du luxe à New York – la possibilité d’un jardin privatif. C’est surtout un marché qui se distingue par son offre en matière d’hôtels particuliers… comme cette maison de cinq étages construite en 1859, entièrement rénovée, comprenant trois cheminées fonctionnelles et 7 chambres à coucher. A Brooklyn également, le luxe a un prix, et il faudra compter près de 13 millions de dollars pour jouir de ce havre de paix et de son jardin.

Ces articles peuvent également vous intéresser…

Haut de page