Art de Vivre

Découvrez notre sélection d’articles de fond sur l’art de vivre à la française. Voyages, loisirs, décoration, shopping et bien d’autres, plongez dans les univers prestigieux qui vous intéressent.

Gastronomie

Tradition revisitée

Avec la résurrection de L’Alsace, les Champs-Elysées marquent un come-back chic, branché et 100% parisien !

 

Plus qu’un simple changement de style, c’est un véritable retour aux essentiels que promet cette nouvelle Alsace. De beaux produits, une cuisine maison et généreuse, la collaboration avec de grands noms alsaciens (Pierre Hermé, Kayser…), sans compter une carte des vins sélectionnée avec le plus grand soin, autant de nouveautés mises en place sous l’œil très exigeant des membres de la Maison de l’Alsace, le QG des Alsaciens de la capitale, situé juste au-dessus de la brasserie ! Le nouveau décor signé Laura Gonzalez, la designer la plus en vue de sa génération, donne le ton glamour de ce nouveau restaurant, en conservant l’âme et l’esprit d’un rendez-vous légendaire depuis les 60’s. La décoratrice a conservé les clins d’œil à cette ambassade régionaliste avec la cigogne peinte dans le ciel du plafond, en twistant les lieux de touches ultracontemporaines. Cuivre et marbre fusionnent avec le cuir et le bois des sièges, qui rappellent l’esprit de la vraie brasserie chic à l’ancienne. C’est ce mix and match qui donne son supplément d’âme à l’Alsace : une atmosphère si joyeuse et parisienne à la hauteur de la réputation de ces endroits mythiques.

 

 

GUEULETON CANAILLE OU CHOUCROUTE TRADITIONNELLE

 

“A midi, à minuit, il y a tout ce que vous voulez aux Champs Elysées”… L’Alsace semble tout droit sortie de la chanson de Joe Dassin ! Une brasserie d’atmosphère, qui ne ferme jamais, ouverte 365 jours par an, 24/24h, où l’on peut combler les appétits les plus capricieux et satisfaire tous les désirs ! Bref, de quoi plaire aux Parisiens comme aux touristes de passage… Reste à choisir son moment préféré : une douzaine d’huîtres ou une flammekueche à partager avec un verre de blanc le temps d’un apéritif, ou une divine pause café-croissant, journal sous le bras au petit matin. Les loups affamés et avocats du quartier se retrouvent volontiers autour d’un déjeuner d’affaires. Les bandes de copains débarquent au milieu de la nuit à la sortie des clubs branchés pour un joyeux gueuleton (choucroute, entrecôte béarnaise et frites maison). Sans oublier la possibilité d’un drink tardif sur la confortable terrasse bien chauffée ouverte toute la nuit ; un plateau de fruits de mer romantique en sortant du ciné ; la salle à manger familiale idéale du dimanche midi ; un goûter cosy et régressif autour d’un bon petit thé et d’un délicieux strudel…

L’Alsace renoue avec sa tradition de vraie brasserie parisienne autour des valeurs clés de l’authenticité, à commencer par la cuisine du chef. Du cocktail avocat-crevettes à l’andouillette AAAAA, la cocotte de moules marinières, la belle sole meunière, les rognons de veau à la moutarde à l’ancienne, un soufflé au Grand Marnier… Les grands classiques s’avèrent plus mode que jamais et font un retour des plus remarqués.

Mais ce sont avant tout les incontournables de la gastronomie alsacienne que l’on vient chercher dans cette maison qui cultive son régionalisme. À commencer par la choucroute servie avec un chou préparé selon la tradition (« vin blanc d’Alsace, graisse de canard, genièvre, coriandre, cumin, graines de moutarde»), qui se décline aussi version « mer ». Sans oublier l’authentique quiche lorraine, la traditionnelle fl ammekueche, les spaetzle gratinés avec une joue de boeuf au Pinot Noir, la brioche perdue à la crème d’amandes et sa poêlée de mirabelles, ou encore la tarte au fromage blanc, autant de grands moments retravaillés pour cette nouvelle carte.

 

 

LES GRANDS NOMS DU VIGNOBLE ALSACIEN

 

Si vous rêvez d’un plateau d’huîtres à Trouville ou d’une virée au Cap-Ferret, c’est évidemment à la Brasserie L’Alsace que ça se passe, la seule adresse des Champs-Elysées où l’on peut partager un vrai plateau de fruits de mer d’auteur. Véritable happening iodé, le banc a été installé au cœur de la brasserie, sur le magnifique bar spécialement conçu par Laura Gonzalez, où l’écailler ouvre en direct les « Spéciales de l’Impératrice » de Joël Dupuch (l’ostréiculteur star du fi lm Les Petits Mouchoirs), les merveilles « N°3 » de David Hervé, fournisseur des plus grands chefs étoilés, ou celles de la famille Cadoret.

Côté vins, les grands noms des vignobles alsaciens comme le Riesling Grand Cru Altenberg de Bergheim Gustave Lorentz 2011 côtoient ceux des petits producteurs pointus comme le vin Alsace Marion’les Domaine Maurice Griss, plus atypique. Les bulles aussi revendiquent le régionalisme avec le Crémant d’Alsace de Gustave Lorentz ou les bières pression made in Alsace. Local is chic ! Qu’on se le dise…

 

L’ALSACE 39, Champs-Elysées 75008 Paris Tél.: +33 (0)1 53 93 97 00 Ouvert tous les jours, 24h/24, 7 jours/7 www.restaurantalsace.com

Haut de page